NOUVELLES BRÈVES

Vancouver, CB, le 13 décembre 2018 – MYM Nutraceuticals Inc.(CST: MYM) (la «Société» ou «MYM») partage l’article du Business Insider concernant la décision du Sénat des États-Unis d’adopter le Farm Bill (projet de loi agricole), permettant aux agriculteurs américains de semer et de récolter du chanvre.

Ce geste modifie le langage d’une loi importante sur les drogues qui était demeurée inchangée pendant un demi-siècle, et qui associait vaguement le chanvre à la marijuana et le définissait comme une substance contrôlée. Le nouveau projet de loi exempte le chanvre de cette loi et le définit dorénavant comme un produit agricole. Cela signifie que les chercheurs et les producteurs de chanvre sont maintenant éligibles à quelques-uns des mêmes avantages que les chercheurs et les producteurs d’autres cultures, comme la possibilité de s’assurer et d’obtenir des subventions fédérales.

Ce projet de loi peut également stimuler l’intérêt pour une industrie naissante en plein essor de  1 milliard de dollars et basée sur un composant de la plante de cannabis appelée CBD, dont les vertus ont fait l’objet de diverses affirmations sur la santé et le bien-être. On retrouve maintenant du CBD dans de plus en plus de produits, du café au thé en passant par des suppléments et de la bière.

La marijuana et le chanvre proviennent de la même espèce végétale, appelée Cannabis sativa. Les deux contiennent du THC et du CBD. Cependant, chacune de ces deux plantes constitue une souche unique de cannabis.

Jusqu’à récemment, le chanvre a été cultivé presqu’uniquement pour des usages industriels comme la fabrication. En conséquence, les plants de chanvre d’aujourd’hui ne contiennent que de très faibles quantités de THC, l’élément chimique psychoactif responsable des effets euphoriques de la marijuana. Au contraire, les plants de chanvre contiennent une partie souvent plus importante de CBD, ou cannabinoïde, que l’on retrouve également dans la marijuana. Le CBD est maintenant considéré comme responsable de plusieurs des effets thérapeutiques du cannabis.

Par exemple, le CBD dérivé de la marijuana est l’ingrédient actif dans l’Epidiolex, un sirop qui est le premier médicament à base de cannabis à obtenir, l’été dernier, l’approbation du gouvernement américain pour une utilisation à des fins médicales. Le médicament traite deux formes rares d’épilepsie infantile.

Il  ressort clairement du nouveau projet de loi que la voie est maintenant ouverte pour le commerce de produits à base de chanvre. Par exemple, les banques assurées par le gouvernement fédéral ont, pour la première fois, le feu vert pour travailler avec les producteurs de chanvre industriel.